Accueil > Actualités > La vision de l'utilisateur face au web 2.0.

La vision de l'utilisateur face au web 2.0.

Catégories : Marketing

Publié le 30/07/2009
Bookmark and Share

Les premiers sites se résumaient à une transcription sur écran des plaquettes papiers des entreprises. L’objectif était limité au domaine de la publicité et du marketing. Ces sites dit statiques étaient basés sur le format html et, au mieux, ils utilisaient des images. Les utilisateurs se connectaient essentiellement à internet pour consulter leur courrier électronique, peu de particuliers était en fait concernés.

Ensuite, les technologies (les langages serveurs) aidant, les sites sont devenus dynamiques. Leur contenu s’est enrichi et les sites web sont devenus de véritable sources d’information. L’utilisateur a donc trouvé une autre utilisation du réseau internet. Les premiers forums sont nés. Puis les wikis, les flux RSS, les blogs. L’utilisateur, jusque là simple lecteur, est devenu auteur, producteur de contenu. Une interactivité est née entre l’utilisateur et l’auteur d’un site… Et entre les utilisateurs eux mêmes. C’est certainement en pensant à cette nouvelle façon d’échanger que beaucoup associent le P2P (partage de fichier de pair à pair) au Web 2.0.
Un autre changement a marqué cette évolution. L’internaute a pu adapter l’interface qu’il utilisait à son contexte. Choix de la langue, des couleurs, de la taille du texte mais surtout le choix de l’information affichée. En adaptant ces outils, l’utilisateur a pu s’impliquer sur le web… Et dans les réseaux sociaux.
La création des services 2.0 a certainement facilité l’adoption du 2.0. Il s’agit de sites web dédiés à l’utilisateur, affichant comme objectif de rendre service et non de faire du chiffre. Les licences Creatives Commons ont permis de légitimer les productions des particuliers et d’officialiser le partage.
Pour l’utilisateur, le web 2.0 est un outil. Il lui permet de s’informer et pour ceux qui le souhaitent de partager et de collaborer.
 

Bookmark and Share
agence web